Assurance incendie

Le rôle de votre compagnie d’assurances

Vous avez appliqué la législation au pied de la lettre ? Les pompiers vous ont donné le feu vert ? Excellent ! Mais vous n’êtes pas encore au bout de vos peines …
Votre compagnie d’assurances peut en effet vous imposer des exigences supplémentaires, en fonction de la législation ou de l’avis des pompiers. Alors que les pompiers font passer la sécurité des gens au premier plan, une compagnie d’assurance sera plus soucieuse de protéger le mobilier. C’est pour cette raison que l’analyse du risque de votre assureur ne correspondra pas toujours aux souhaits des pompiers. C’est ainsi que les compagnies d’assurances insisteront par exemple sur l’installation de sprinklers, qui protègent partout vos biens des dégâts. Consultez donc aussi votre courtier en assurance, car une assurance incendie en béton est un must pour chaque entreprise !

Les entreprises qui n’ont pas d'assurance incendie formulée correctement et clairement sont condamnées à mort en cas d’incendie. Les dommages consécutifs à un incendie peuvent en effet se chiffrer en millions. Ils englobent les dégâts provoqués directement par les flammes, la fumée et l’eau, mais aussi le coût nécessaire pour redémarrer la production et reconquérir sa position sur le marché.

Que couvre une assurance incendie aujourd’hui ?

Globalement, les polices incendie couvrent les dégâts au bâtiment et aux marchandises situées dans le bâtiment. Le package de base englobe normalement la couverture des dégâts matériaux généraux ainsi que les dégâts dus à la fumée et à l’eau. Pour le reste, il existe un grand nombre de couvertures complémentaires qui permettent le remboursement des différents coûts supplémentaires qu’un incendie entraîne (frais des secours, frais de démolition éventuels, dommages aux tiers, frais d’entreposage de marchandises pendant une éventuelle reconstruction, …). Ces derniers sont généralement inclus dans la formule de base de l’assureur.

Il existe également un certain nombre d’éléments contre lesquels vous pouvez vous protéger moyennant une prime supplémentaire. Un exemple sont les pertes indirectes, tels que les frais administratifs, ainsi que les frais découlant d’un processus de production perturbé.

Chaque assureur possède cependant sa propre formule, avec un nombre plus ou moins élevé de couvertures facultatives. Nous vous conseillons donc de bien choisir contre quoi la prime que vous payez va vous assurer, et quelle est la formule qui protège le mieux votre entreprise.

FAQ

Contactez-nous
 
SAGA Online Communication