Mesures (conceptuelles) passives

Mesures (conceptuelles) passives pour la sécurité incendie

Dans cette section, nous examinons les mesures passives que vous pouvez prendre pour construire à l'épreuve du feu. Les sujets suivants sont notamment abordés : compartiments, murs coupe-feu, structures et matériaux (acier, béton, bois), sols, murs, conception à l’épreuve du feu et acoustique et isolation.

Quelle est la différence entre mesure passive et mesure active ?

Les mesures passives ont essentiellement pour but de circonscrire un feu constitué. Il s'agit de mesures qui ont fait leurs preuves après la survenance d'un EGE. Elles permettent de limiter les dommages à un seul compartiment pendant une certaine période. C’est pour cela qu’on les dit passives : vous ne maîtrisez rien vous-même.


Dès la survenance d'un EGE, vous ne pouvez en fait qu’essayer de limiter les dégâts et faire en sorte que le feu constitué reste limité à un seul compartiment. Des mesures passives permettent en fait de suivre de façon maîtrisée la combustion entière d’un compartiment.

Les mesures actives, par contre, ont pour but d’éviter l’EGE ou de retarder au maximum le moment où il se produit. Ces mesures sont donc destinées à empêcher l’incendie de se développer entièrement.

Les mesures actives constituent en réalité une manière de sauvegarder la continuité de votre entreprise en empêchant l'incendie de devenir un feu constitué. En cas de mesure passive, une partie de votre entreprise sera de toute façon endommagée par l’incendie et une interruption du travail est possible.


FAQ

Contactez-nous
 
SAGA Online Communication